30 ans déjà que la petite bestiole nous révolutionne la vie, 30 ans, et il a bien vieilli !

Une entrée de gamme de l'époque, c'était 128Ko de mémoire vive, des disquettes 3.5" de 400Ko et un écran de 512*342 pixels monochrome mais magnifique déjà, le tout pour un poids d'à peine 9 kilogrammes. Les disques durs existaient, mais ils coutaient plus cher que la machine ! Une imprimante, à aiguilles, vous n'avez pas connu ? Pourtant bien pratique pour imprimer avec "copie carbone", en vrai ! Un modem asynchrone ou pas, mais avec un débit maxi de 4800 bit/s, oui 4.8K, et pas d'internet, c'était du point-à-point, et avec des réseaux précurseurs comme Calvacom qui permettait de passer l'atlantique avec des données. Steve frimait déjà, et il pouvait, cette machine a "retourné" l'industrie informatique, même Bill Gates aurait bien voulu la copier. C'est d'ailleurs son premier réflexe dès qu'il sait que la machine existe, et pas prioritairement pour travailler pour Apple, mais pour faire un logiciel similaire au système du Macintosh dans le but d'en doter les PC, horribles tanks à l'époque, dépourvus de souris et d'interface graphique.

Oui, le Mac a bien chamboulé tout ça, et il est encore en train de le faire aujourd'hui, même si le mouvement est moins évident de nos jours, la simplicité des interfaces et l'intuitivité à l'usage est bien toujours à l'apanage d'Apple, quel que soit la machine considérée.